• votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Le leadership s’incarne dans les actes (Le blog du management)

    Dans un extrait d’une émission en l’honneur de Simone Veil, elle était invitée à parler de son incroyable capacité à aller de l’avant malgré toutes les épreuves. Elle a résumé en 3 lignes de conduite ce qui est pour moi l’incarnation du leadership et du courage.
    • Il faut avoir de la résistance, être endurant et ne pas « se laisser faire ». Lorsque l’on porte une conviction on continue sa route malgré les obstacles, les inimitiés et les comportements d’adversité. Il faut un peu de combativité aussi, disait-elle.
    • Il faut être solide physiquement car les épreuves marquent. La résistance physique permet de faire face et de porter la volonté.
    • Enfin, il faut « voir devant », se projeter et penser au comment, dans une vision à court terme tout d’abord. Les petits pas du quotidien soutiennent l’action stratégique et portent le courage et la détermination.
    Managers, le talent du courage est lié à la capacité à faire preuve de rigueur, d’éthique, de sens de l’intérêt général,  et à la force de l’action.

    Le leadership s’incarne dans les actes (Le blog du management)

    Merci, madame Simone Veil.

    http://www.blog-management.fr/


    votre commentaire
  • […]souligner l’importance de donner des ordres de mission susceptibles de faire comprendre clairement les intentions du commandement, en confiant des tâches et des objectifs ne laissant aucune place à l’ambiguïté et – c’est là le plus important – qui présentent une parfaite compatibilité des moyens mis en œuvre avec des objectifs réalistes.[…] ("Principes du commandement concernant les Effects-Based Operations »  général James N. Mattis, issu du Corps des Marines (USMC), commandant l’US Joint Forces Command (USJFCOM). Article paru dans DSI n°43, décembre 2008)


    votre commentaire
  • C'est l'effet pygmallion...[...]C'est l'effet pygmalion en action : il suffit - parfois - d'attendre le meilleur des autres pour que le meilleur se produise.[...] ("L'intelligence émotionnelle" Daniel Goleman Ed. J'ai lu, 2014, page 686)


    votre commentaire
  • Mary Parker Follett, Pionnière du management« La principale fonction, le vrai service, de l’entreprise, c’est donner l’occasion aux individus de se développer grâce à une meilleure organisation des relations humaines. J’ai souvent lu que l’entreprise se définissait par sa production, la production d’articles utiles. Mais chaque activité de l’homme devrait ajouter aux valeurs intangibles de la vie tout autant qu’aux richesses tangibles, devrait viser à d’autres productions que celles que l’on peut voir et toucher. Et que signifie « utile » ? Nous pourrions vivre en nous passant de nombreux objets manufacturés. La plus grande utilité de ces objets est que leur fabrication rend possible ces activités multiples et ces relations entre les hommes, par lesquelles on crée des valeurs spirituelles. Dans ce domaine, il n’y a jamais de surproduction. »
    Mary Parker Follett - Conférence du 5 novembre 1925 devant le Bureau of Personnel Administration, à New York

    votre commentaire
  • Mary Parker Follett : la pensée d'un management efficace d'une femme d'exceptionMary Parker Follett est née le 3 septembre 1868 à Quincy, dans la banlieue de Boston, dans une famille aisée d’origine britannique, très attachée aux préceptes du quakerisme, ou « Société des Amis », notamment au principe que « la parole intérieure est le premier guide du chrétien dans toutes les circonstances de la vie » (Robert Barclay). Son grand-père paternel lui laisse un héritage qui lui permet de suivre des études et d’être indépendante. Mais ce n’est que tardivement, en 1925, à l’âge de 57 ans, que Mary Parker Follett se consacre au management, conférencière et consultante en la matière, très écoutée à Londres où elle s’est installée en 1928. Elle ne rentrera dans sa ville natale qu’en octobre 1933 pour y mourir le 18 décembre, à l’âge de 65 ans.


    votre commentaire
  • « Je ne travaille plus les techniques, je cultive les hommes ! »  (Kazuo Inamori, industriel)


    votre commentaire
  • « Le management est l’art de prendre des décisions à partir d’informations insuffisantes. » (Roy Rowan)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique