• « Manager dans la complexité : Réflexions à l’usage des dirigeants», Genelot Dominique (2001)

     Aux personnes particulièrement concernées par le pilotage de situations complexes, on peut recommander les dispositions d’esprit suivantes :

    1. Remontez à la source de vos représentations. Demandez-vous si votre système de représentation est en adéquation avec votre projet.

    2. Pilotez par les finalités. Mettez en question les structures. Centrez-vous sur le projet poursuivi, sur les raisons d’être de l’activité.

    3. Pensez et organisez l’entreprise comme un système ouvert, comme un tissu d’interactions.

    4. Multipliez les connexions, créez des réseaux d’intelligence.

    5. Intégrez l’incertitude dans les processus de pilotage.

    6. Développez l’autonomie. Ouvrez des espaces à l’invention.

    7. Sachez reconnaître et articuler des logiques différentes. Dépassez les antagonismes en vous référant à des logiques d’ordre supérieur.

    8. Donnez du sens, construisez sur la culture.

    9. Placez l’homme au centre. Couplez l’individuel et le collectif.

    10. « Détruisez les idoles qui sont dans vos têtes ». Renoncez à l’optimum mythique, au rêve de tout réunir dans une seule loi.

     


    votre commentaire
  • "Les décisions humaines dépendent de la mémoire du passé et de la prévision de l'avenir"


    votre commentaire
  • "Je tiens pour impossible de connaître les parties sans connaître le tout, non plus de connaître le tout sans sans connaître particulièrement les parties"


    votre commentaire
  • On a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent !


    votre commentaire
  • La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici nous avons réuni théorie et pratique : rien ne fonctionne et personne ne sait pourquoi ...!


    votre commentaire
  • "Je ne m'inquiète jamais de l'avenir, il arrive bien assez tôt !" (Einstein)


    votre commentaire
  • Avant de changer d'idée, s'assurer qu'on en a déjà une !


    votre commentaire
  • L'intelligence, c'est comme le parachute, quand on n'en a pas on s'écrase


    votre commentaire
  • Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur


    votre commentaire
  • Les idées, c'est comme les gosses, il ne suffit pas de les avoir, il faut les élever


    votre commentaire