• "Paresse : habitude prise de se reposer avant la fatigue." (Jules Renard, extrait de son journal)


    votre commentaire
  • "Ceux qui croient que le pouvoir est amusant confondent "pouvoir" et "abus de pouvoir". (André Malraux)


    votre commentaire
  • "Faire parler un homme politique sur ses projets et son programme, c'est comme demander à un garçon de restaurant si le menu est bon." [ Jean Dutourd ]

     


    votre commentaire
  • "On n'aspire pas à être normal, c'est plutôt quelque chose dont on veut sortir." (Jodie Foster)


    votre commentaire
  •  "L'humilité, c'est de savoir écouter." (Jacques Perrin, extrait Marie-Claire juin 2000)


    votre commentaire
  • "Les idées, c'est comme les gosses. Il ne suffit pas de les avoir, il faut les élever". (Daniel Picouli)


    votre commentaire
  • L'ambitieux feint et frustè existe je l'ai rencontrè. Etre ambitieux n'est pas un dèfaut, je considére même que cela est une qualitè. C'est ce qui nous fait avancè en parti. Bien entendu, ce en fonction de l'aptitude propre de chacun à se projeter dans l'avenir.
    L'ambitieux feint dèveloppe une contradiction dans son comportement. Il entreprend une approche collective des problématiques auxquelles il est confronté, mais il tend fortement à imposer son point de vue. Tout cela est selon lui fait dans l'intèrêt du service. C'est le subterfuge. Il le fait dans son intérêt. Au nom de l'intérêt collectif, il satisfait le sien. 

    Frustré, il voudrait bien être "le calif à la place du calif". Sa position, ses intérêts personnels ne le lui permettent pas.

    votre commentaire
  • Nos jeunes gens doivent sortir d’ici en sachant commander, assure le général de Lardemelle. Ce qui signifie, avec le langage qu’affectionnent les grandes écoles “ discerner dans la complexité, décider dans l’incertitude et agir dans l’adversité”.(http://next.libération.fr/article/saint-cyr-les-codes)


    votre commentaire
  • "Réussir un projet, c'est maîtriser l'art de la subtile symbiose entre les hommes, les techniques et les enjeux économico-stratégiques." (www.chef-de-projet.org)


    votre commentaire
  •  "Il n'y a pas de bonne réponse, mais des solutions alternatives", explique Benoît Arnaud, directeur de l'Edhec Management Institute


    votre commentaire